04 2011 Pour la seconde édition du festival Ici l'Onde, organisé par l'association Why Note à Dijon, j'ai poursuivi le travail photographique entamé pour la —première édition. Mais cette fois, au moyen d'un dispositif de projection, la typographie elle-même apparaît comme un reflet dans l'eau. Les images, traitées en bitmap, deviennent de surprenants nuages de pixels, créant au passage des distortions du texte qu'il aurait été bien difficile d'obtenir artificiellement.