2007-2010
Entre avril 2006 et avril 2007, j'étais pensionnaire à l'Académie de France à Rome - Villa Médicis. Dans ce cadre exceptionnel, j'ai poursuivi le dessin du Minuscule (toutes les italiques) et ai démarré une recherche autour des premiers romains, les premiers caractères typographiques non-gothiques gravés près de Rome par Schweynheym & Pannartz, en 1465. L'enjeu n'est pas de signer un revival d'un caractère ancien, mais plutôt d'interroger le passage, à l'époque, de modèles manuscrits à des formes gravées. Le comportement des inscriptions lapidaires, selon la lumière et la profondeur de l'incision, fut aussi une source d'émerveillement.
Sur ces bases, j'ai soumis des "squelettes" de lettres à plusieurs axes de variations, à la recherche de cette souplesse de trait. Cette technique me permettait d'aborder le dessin typographique sous un autre angle, selon une méthode complètement différente.
J'ai repris ce projet récemment, dans le cadre d'un projet avec l'Ensemble Cairn, pour qui j'ai développé une quinzaine de fontes. Je compte décliner de nouvelles versions avant de le publier, d'ici quelques mois.