J'ai créé pour l'identité visuelle du Théâtre musical de Besançon un caractère sans empattement, qui épouse le "squelette" du Bodoni. À la manière d'un normographe, les lettres sont formées par un filet uniforme, aux extrémités arrondies; cet aspect mécanique est compensé par ses proportions classiques. Il est décliné en plusieurs épaisseurs, jusqu'à des graisses très maigres.
Ce caractère n'a pas encore de nom, et n'est pas encore encore commercialisé. Il le sera prochainement dans une version étendue.